Maman mais pas seulement

J’aimerai vous parler d’un sujet qui a beaucoup d’importance pour moi, parce que je suis passée par là.

 

Dans la vie d’une femme, lorsqu’elle devient maman pour la première, deuxième, troisième, quatrième fois ou plus, c’est à chaque fois un chamboulement. Je parle de toute forme d’accueil d’enfant, bien sûr il y a les enfants que l’on met au monde, mais il y a aussi ceux des familles recomposées et ceux que l’on adopte. Ce chamboulement, prend diverses formes, tant hormonal, qu’organisationnel. La place de chacun est bouleversée.

 

Bien que les mentalités évoluent sans cesse. La pression pour une femme d’être une mère, une bonne mère reste colossale. Dès les premiers jours, les premières semaines, le rythme est perturbé, le manque de sommeil s’accumule, la fragilité, la nervosité s’installe. Bien souvent les femmes donnent le change, ne montre rien à leur entourage. Elles refusent de déléguer, veulent absolument tout gérer. Sans s’en rendre compte, elles cumulent les heures pour s’occuper des autres, deviennent débordée.

 

C’est dans ces moment-là que l’entourage se doit de réagir parce qu’une femme n’acceptera pas de prendre du temps pour elle. Elle se sentira coupable, aura peur d’être jugée. Il est nécessaire pourtant qu’elle souffle, qu’elle fasse une pause. Sans se temps pour soi, les relations avec son ou ses enfants, son conjoint voire avec son entourage peuvent se tendre, devenir conflictuelles.

 

Avant que cela ne se produise, faites le nécessaire pour lui donner ce temps dont elle a tellement besoin. Préoccupez-vous de son bien être si vous constater qu’elle le met de côté. Octroyez lui ce temps pour qu’elle sache que oui elle une femme au-delà d’être une maman.

 

Jusqu’ici on ne quantifiait pas ce que cette charge de responsabilités représentait. En consultant l’article ci-joint vous en aurez enfin une idée.

 

Prendre soin de soi prend diverses formes, ce que je propose dans mon accompagnement c’est dans un premier temps de l’écoute dans la bienveillance, sans jugement, simplement accueillir la parole. Oui parfois pour nous les femmes il est plus facile de parler à des personnes en dehors de la famille. Dans un deuxième temps, l’expérimentation d’une pratique. Voici ce que chacune des méthodes peut apporter dans cette période de la vie d’une femme :

 

Le yoga du rire permet un important lâcher prise, il relance l’énergie, il remet du positif dans la vie

Le shiatsu amma assis libère les tensions corporelles. Par le toucher il nous reconnecte à notre corps

La sophrologie apporte une prise de recul sur le quotidien, elle permet de le vivre plus sereinement

L’hypnose Sajece libère les émotions, les apaise, elle relance la confiance en soi, elle déculpabilise

 

Si dans votre entourage une femme accueil un nouvel enfant ; que vous soyez un conjoint, un grand parent, un frère, une sœur, une amie sachez qu’un bon cadeau pour un moment à soi est une excellente idée pour une naissance.

Écrire commentaire

Commentaires: 0